Blog, Etudes

Les associations doivent-elles utiliser le marketing d’influence ?


Le marketing d’influence est principalement utilisé par les marques dans le but de vendre des produits ou des services. Mais cette nouvelle forme de communication peut aussi être intéressante et utile pour faire connaître des associations.
 
Alors quel est l’intérêt pour une association de travailler avec un influenceur et comment s’y prendre ?
 

Le marketing d’influence permet de rajeunir la cible des associations

 
Le public des associations est souvent âgé et ces dernières ont du mal à concerner des personnes plus jeunes. De plus, les moyens de communication sont souvent un peu  » vieillots  » avec l’envoi de publicité par courrier postal par exemple.
 
Avoir recours à un influenceur permet donc d’utiliser une communication digitale et surtout d’atteindre une cible plus jeune. Grâce au storytelling, l’influenceur porte le message lui-même, directement auprès de sa communauté qui a une moyenne d’âge plus jeune que celles des associations en général.
 
Par exemple, Maryne et Jules du blog Explore le monde, mettent régulièrement en avant l’association Kynarou à travers des évènements comme le Challenge Solidaire et des stories sur Instagram. Ils ont ainsi pu faire installer 4 filtres à eau utilisés par 800 habitants en Inde et ils ont touché plus de 740 000 personnes sur les réseaux sociaux, dont majoritairement des 25 et 34 ans. En parallèle, la communauté du #Washin5 a alors été doublée et par ricochet, rajeunie.
 
 

Le marketing d’influence pour une association : de la communication à budget réduit

 
Lorsqu’un influenceur communique pour une association, cela ne coûte quasiment rien à celle-ci. En effet, beaucoup d’influenceurs sont très engagés et sont enclins à véhiculer un message fort sans demander de grande contrepartie (voire aucune), puisqu’ils se sentent très proches de la cause dont ils parlent.
 
Et si les valeurs de l’association sont partagées par l’influenceur, celui-ci pourra devenir un vrai ambassadeur de manière tout à fait naturelle et sans que l’association ne débourse beaucoup d’argent. Le marketing d’influence permet donc aux petites associations de se faire connaître, de se montrer alors que sans cela, elles seraient bien plus limitées dans leur communication.
 
associations et marketing d'influence

 

L’importance du choix de son influenceur et du message porté pour l’association

 
Faire appel à un influenceur pour son association est plus facile que de se tourner vers une célébrité. Mais comment le choisir alors, dans un marketing d’influence en plein essor ?
 
Tout d’abord, il faut trouver un influenceur en cohérence avec son association. En effet, il doit avoir un lien et pouvoir raconter quelque chose de lui, être directement concerné par la cause dans son histoire ou dans ses valeurs.
 
Par exemple, Morgane du blog Little Gypsy, en lançant le mouvement #Wearetheorca et en mettant en avant les associations sauvegardant cet animal en Colombie-Britannique, est la personne idéale car elle a déjà travaillé avec des orques, a réalisé plusieurs voyages pour les voir dans le cadre de son blog et elle est allée jusqu’à aller vivre une expédition en Norvège afin de pouvoir nager avec ces mammifères marins. Sa communauté a donc totalement confiance en son action et la soutient.
 
Ou encore, un autre exemple d’une collaboration entre des influenceurs et une association réussie, est celui de We.org avec #Diorlovechain.
 
Attention, il est déconseillé de faire de la communication de masse pour une association, en choisissant trop d’influenceurs. En effet, quand un message est trop matraqué, les communautés peuvent saturer et ne plus prêter attention au message.
 
Enfin, il est aussi important que le message porté par l’influenceur choisi soit éducatif et/ou informationnel. Sa communauté doit apprendre quelque chose et l’information doit perdurer dans le temps. Pour une association, il est plus fort et donc idéal de travailler sur le long terme avec un influenceur.
 
 

Quelles sont les actions à demander à un influenceur de la part d’une association ?

 
Tout d’abord, il est assez rare que des influenceurs demandent de l’argent pour l’association directement à leur communauté. Généralement, un influenceur peut demander à sa communauté de signer des pétitions ou de partager la cause dont il parle, dans le but qu’une partie de sa communauté prenne part aux actions de l’association.
 
Il peut aussi mettre en vente des produits où les bénéfices sont reversés entièrement à l’association. Par exemple, Léa Camilleri a vendu un bracelet dans le but de replanter des arbres en Zambie, victime de la sécheresse.
 

Il est important que les produits ne soient pas « gadgets » ou de mauvaise qualité afin de ne pas créer un bad buzz pour l’association et l’influenceur. La question de l’image est importante dans ce type de communication et la crédibilité est une des clés du succès.

En ce moment, Influence4you travaille avec l’agence Maxyma pour une belle opération de Noël pour l’association SOS Village d’enfant. Les influenceurs, très impliqués, iront rencontrer bientôt les enfants d’un foyer près de Nantes pendant le mois de décembre; une occasion de rencontrer les membres de l’association et d’avoir une expérience en condition réelle sur le terrain avant de préparer leurs vidéos que nous avons hâte de vous révéler dans les prochains mois. 

 

 
En bref, voir un influenceur faire un pas vers une association qui lui parle, donne envie à sa communauté de le faire aussi. Le marketing d’influence permet donc d’ouvrir le champ des possibles aux associations, surtout si elles sont de petite taille. Le marketing d’influence va alors leur apporter de la notoriété.
 
 
Crédits photo : 1) Rawpixel / 2) Stephan Valentin
 

Astuce: vous avez un compte Facebook, Youtube, Twitter, Instagram ? Vous pouvez facilement monétiser vos réseaux sociaux avec la plate-forme n°1 des campagnes pour influenceurs : www.influence4brands.com