Etudes

Youtube veut-il tuer les youtubers ?


Nous avons pu observer de nombreux changements ces derniers mois sur YouTube et Influence4You a donc souhaité étudier leurs répercussions qui sont assez contradictoires.

 

Thèse : YouTube explose

Comme l’un de nos derniers articles vous en informait, l’utilisation de YouTube est désormais passé dans les mœurs de la population. En effet, dans la tranche des 16-44 ans, un français sur deux regarde YouTube tous les jours !

De plus, le temps passé sur la plateforme a lui aussi énormément augmenté. D’après Youtube, chaque visiteur du site y passe en moyenne 40% plus de temps en 2016 qu’en 2015.

 

Antithèse : Les grands YouTubeurs atteignent un pallier d’audience

 

Si vous êtes un aficionados de l’utilisation de contenu de vidéastes, vous ne pouvez pas être passé à côté de l’un des événements qui a le plus retenti sur YouTube : le changement de l’algorithme permettant aux vidéos d’apparaître en recommandation et en tendance.

 

 

Comme vous pouvez le voir sur les graphiques ci-dessus qui concerne le périmètre des 20 plus grandes Youtubeuses beauté (cf source ci-dessous), une chute drastique du nombre de vues a été observée sur la période comprise entre septembre et décembre 2016 sur notre échantillon.

La variation la plus notable a eu lieu sur la période de novembre-décembre, période offrant habituellement le plus d’opportunités aux vidéastes.

 

En effet, l’une des pratiques les plus répandues sur YouTube durant la période de Noël est celle du Vlogmas. Il s’agit d’une occasion pour les influenceurs et les influenceuses de partager la magie de Noël avec leur communauté en leur proposant une vidéo  tous les jours durant le mois de décembre. Elle est particulièrement répandue dans le milieu de la beauté et du lifestyle, celui sur lequel nous avons concentré notre étude. Il s’agit donc d’une période durant laquelle les vidéastes proposent plus de contenu et génèrent plus de vues. Par exemple, en 2015, ces 20 youtubeuses avaient augmenté de 13 millions leurs vues sur cette période.

Or, en 2016, ce phénomène n’a pas du tout été observé et a même été inversé ! En effet, nous avons assisté à une chute de près de 6,5 millions de vues sur la même période.

 

Synthèse : Non, YouTube ne veut pas tuer les Youtubers, mais rebat les cartes au profit des étoiles montantes

 

Clairement, alors que Youtube affirme une augmentation de son audience, les grandes youtubeuses beauté (on peut supposer que cette tendance est identique dans les autres secteurs) voient la leur stagner. Youtube ne veut pas la mort des Youtubers (au contraire), mais peut-être avec son algorithme calmer un peu la puissance des stars de Youtube.

Ainsi, le changement d’algorithme, marque sans doute la volonté de YouTube d’offrir une chance aux plus petits YouTubeurs (la Longue Traîne et notamment les YouTubeurs dont le nombre d’abonnés est compris entre 1 000 et 100 000). Cela permet ainsi une meilleure répartition de la visibilité sur la plateforme entre les stars et le reste des vidéastes. Cela va sans doute dans le sens de plus de créativité et de personnalisation.

 

Pour conclure, Influence4You se montre confiant pour l’année 2017. En effet, l’année passée a confirmé YouTube comme le nouvel Eldorado des jeunes et a adoubé la plateforme en tant que créatrice de contenu original. La bonne nouvelle : avec Influence4Brands (l’outil d’influence4you), vous allez avoir l’outil idéal pour toucher ces étoiles montantes et de mettre en place avec eux de belles opérations d’influence sur les influenceurs longue traine.

 

******

Etude réalisée sur un échantillon de 20 YouTubeurs : EnjoyPhoenix, Sananas, Horia, Mademoiselle Gloria, Sandrea, Caroline, EmmaCakeCup, Shera Kerienski, Emmy, Jenesuispasjolie, TheDollBeauty, Danaemakeu p, LufyMakes YouUp, Clara Marz, NoémieMakeUpTouch, Kihou, Georgia Horackova, Sweetie, Sissy Mua et GirlyAddict

 

Source : InfluencePanel.com

Offert : recevez notre livre blanc sur le Best Friend Effect
Pourquoi les influenceurs ont tellement d’impact ? Comment vous pouvez en profiter ? …




Astuce: vous avez un compte Facebook, Youtube, Twitter, Instagram ? Vous pouvez facilement monétiser vos réseaux sociaux avec la plate-forme n°1 des campagnes pour influenceurs : www.influence4brands.com



Recevez nos dernières études sur les influenceurs gratuitement