Etudes

YouTube durcit ses règles d’entrée au « YouTube Partner Program »


Le « YouTube Partner Program » (ou YPP) mis en place par YouTube en 2007 permet aux créateurs de contenu de monétiser leurs vidéos et donc d’engranger un revenu en donnant la possibilité aux annonceurs d’afficher des publicités sur celles-ci.

Autrefois accessible à tous, la firme de Mountain View a décider de durcir les règles permettant aux créateurs d’intégrer ce programme.

 

Un contexte difficile pour YouTube

Récemment, la plateforme de partage de vidéos de Google a dû faire face à la défection de bons nombres d’annonceurs parmi les plus importants de YouTube.

En effet, la filiale britannique d’Havas, les banques RBS et HSBC, The Guardian, la BBC et le gouvernement britannique pour le Royaume-Uni ainsi que les géants des télécommunications AT&T et Verizon au États Unis ont décidé dernièrement de boycotter YouTube en suspendant toutes leurs campagnes de publicités mises en place via la plateforme.

La raison : la révélation faite par le Times indiquant que certains contenus publicitaires appartenant à ces marques (ou aux clients de l’agence Havas) se retrouvaient directement publiés « côte-à-côte » à du contenu xénophobe, incitant à la haine ou faisant l’apologie du terrorisme…

Google se devait donc réagir vite car les revenus publicitaires restent aujourd’hui son principal moteur de croissance économique.

 

Google réagit et durcit ses règles de bonne conduite sur la plateforme

La firme de Mountain View a annoncé le jeudi 6 avril via son blog, qu’elle allait durcir les règles pour postuler au YPP pour les créateurs de contenus.

Concrètement, afin de pouvoir l’intégrer, il faudra désormais compter plus de 10 000 vues au total sur sa chaîne YouTube. Selon Google, cela leur laissera le temps de contrôler le contenu publié par la chaîne afin de vérifier que :

  • Le contenu publié n’a pas été créé par une tierce personne et que la chaîne ne se contente pas de le voler et de le republier afin de générer facilement des vues et donc des revenus.
  • Le contenu respecte les règles de publications édictées par Google.
  • Le contenu publié est effectivement « advertiser friendly » et qu’il ne sera pas vecteur de polémiques pour les éventuels annonceurs voyant leurs publicités associées à celui-ci.

Ainsi, Google réagit au contexte particulièrement tendu de ces derniers jours afin de regagner la place qui était la sienne dans le cœur des publicitaires et des annonceurs.

 

Une mesure réellement efficace ?

Une nouvelle fois, Google se place du côté des annonceurs au détriment des créateurs de contenu. Même si, pour le cas qui nous concerne aujourd’hui, l’impact et la fronde devrait être assez minoritaire.

En effet, le seuil de 10 000 vues au total sur une chaîne YouTube est très loin d’être inatteignable.

Il s’agit surtout ici, de se donner l’image d’une entreprise qui est à l’écoute de ses clients et réagit en conséquence à contexte particulier, sans vraiment prendre de mesure radicale qui entrainerait une fronde de la part des personnes qui publient des vidéos. Car si c’est effectivement la publicité qui est le principal moteur de la croissance de YouTube, celle-ci ne serait rien, sans les créateurs de contenus qui chaque jour, fédèrent des centaines millions de personnes sur la plateforme avec des vidéos d’une très grande qualité.

 

En conclusion, pour les influenceurs débutants ou n’ayant pas encore atteint le seuil de 10 000 vues : D’autres solutions existent afin de monétiser vos créations, comme la possibilité de vous inscrire gratuitement sur Influence4Brands afin de travailler en collaboration directe avec les marques que vous appréciez et dont vous souhaitez parler en vidéo.

Pour les marques qui souhaiteraient s’assurer que leur image ne soit pas assimilée à du contenu polémique, notre plateforme Influence4Brands vous permet donc de mettre en œuvre des campagnes avec des influenceurs appréciant votre marque que vous aurez vous-même sélectionnés, évitant ainsi tout problème tel que décrit ci-dessus.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce que nous pouvons vous apporter : Contactez-nous !

Offert : recevez notre livre blanc sur le Best Friend Effect
Pourquoi les influenceurs ont tellement d’impact ? Comment vous pouvez en profiter ? …




Astuce: vous avez un compte Facebook, Youtube, Twitter, Instagram ? Vous pouvez facilement monétiser vos réseaux sociaux avec la plate-forme n°1 des campagnes pour influenceurs : www.influence4brands.com



Recevez nos dernières études sur les influenceurs gratuitement