Etudes

Sports & Influenceurs : de multiples opportunités pour les marques !


Parmi toutes les tendances qui sont apparues ces dernières années, l’effervescence des pratiques sports / fitness est sans doute l’une des plus notables. Les salles de sport ont poussé un peu partout dans l’hexagone et le nombre d’inscrits n’a cessé d’augmenter.

Sur les réseaux sociaux, cela s’est traduit par l’émergence d’influenceurs qui se sont spécialisés dans un sport en particulier, que cela soit fitness, running, sports collectifs ou mécaniques afin de partager leurs expériences, leurs astuces et conseils dans leurs spécialités à des abonnés toujours plus friands d’en apprendre les bonnes pratiques.

Sports 3ème segment YouTube
Source : https://www.thinkwithgoogle.com

En 2016, le sport était le 3ème segment de contenus le plus consommé sur YouTube, derrière le « lifestyle » (comprenant la mode, la beauté, la santé et la cuisine) et la musique. Sur Instagram, la grande majorité des comptes les plus engageants et ceux ressortant le plus dans les tendances de la plateforme sont pour une grande majorité d’entre eux ceux de filles pratiquant le fitness et notamment le squat (pour se muscler le fessier).

Nous nous concentrerons d’ailleurs sur ces deux plateformes qui sont aujourd’hui les lieux de rencontres de prédilection des fans de sports en tout genre.

 

Le running et le fitness : les boss des réseaux sociaux (YouTube et Instagram)

Ce sont les deux sports les plus présents sur les réseaux sociaux de manière générale. Si le running a plutôt conquis les blogs et les pages Facebook, le fitness, quant à lui, règne en maître sur YouTube et Instagram.

 

Commençons par le running : sous cette appellation nous avons volontairement réuni tous les dérivés de courses qui n’impliquent pas forcément que de la course comme les Spartan Race, événements très prisés des pratiquants de ce sport.

Comme nous vous le disions en introduction de cette partie, les influenceurs « running » vont surtout se trouver sur Facebook et via leurs blogs. Ils ne fédèrent pas forcément d’immenses communautés et il est clair que nous sommes très loin des millions d’abonnés que réunissent certains Youtubers, mais ils sont reconnus par leurs communautés pour être très experts sur leur domaine légitimant encore plus leur recommandation auprès d’eux.

Ainsi, on peut citer Anne Dubndidu, Bonjour Darling, Amélie Tauziède ou encore Marine Leleu (qui, contrairement aux trois premières, est une des rares runneuses à avoir mieux performer sur YouTube que via un blog). De nombreuses associations de running disposent également de leurs propres blogs et sont très suivies par de petites communautés très engagées.

Étude Sports : Capture d'écran du blog : bonjourdarling.com
Capture d’écran du blog : bonjourdarling.com

Côté fitness et musculation, c’est une toute autre paire de manches. En effet, c’est sur YouTube que nous allons retrouver l’influenceur le plus important de cette catégorie : Tibo In Shape et ses 2,8 millions abonnés. Véritable référence et superstar de la plateforme de partage de vidéo, Tibo fait partie des précurseurs à avoir popularisé la musculation et le fitness sur les réseaux sociaux. Et il est loin d’être le seul (même si ses vidéos sont désormais un peu plus généralistes et un peu moins centrées sur le sport du fait de sa forte notoriété) !

En parallèle, l’obésité et le maintien d’un corps en forme étant aujourd’hui de véritables thèmes de société, de nombreuses chaînes ont vu le jour et ont très vite acquis plusieurs centaines de milliers d’abonnés (FromHumanToGod, RoadTo Saiyan ou encore BodyTime par exemple).

Et ce n’est pas tout, de nombreuses Youtubeuses se sont également positionnées sur ce segment, en faisant leur spécialité, comme Sissy Mua ou en conservant des contenus lifestyle agrémentés de séances sportives comme Georgia Horackova. On peut aussi observer qu’elles sont très puissantes et très actives sur Instagram, le réseau fétiche des fans de musculation et de fitness (après YouTube). On compte un nombre importants d’influenceuses fitness aujourd’hui mais en voici quelques unes qui nous ont marqué : Justine Gallice, Roxane Bfit.

 

Par ailleurs, Google annonçait récemment que 39% des personnes qui regardent des vidéos de sports sur sa plateforme le pratique en même temps, mettant ainsi à l’épreuve les tutos et conseils de leurs Youtuber et Youtubeuses favoris. On comprend alors le potentiel énorme pour les marques de ce secteur de se voir recommandées par un ou une de ces nombreux vidéastes et profiter ainsi du Best Friend Effect (10x plus puissant que la pub classique).

 

On constate donc que le fitness, la muscu’ et le running ont une forte tendance à converger et à être pratiqués par les mêmes influenceurs. Ils sont de loin les activités sportives les plus présentes sur Instagram et sur YouTube, offrant aux marques de nombreuses possibilités de communiquer via les influenceurs de ces secteurs.

D’ailleurs, ci ces derniers n’ont aucun mal à se faire une place parmi les plus grands sur les réseaux sociaux, c’est en revanche bien différent pour les autres types de sports comme les sports collectifs ou mécaniques par exemples à quelques exceptions près.

 

Le football est l’un des rares sports collectifs à tirer son épingle du jeu

Avec plus de 3,5 milliards de passionnés à travers le monde et pas moins de 2 000 000 de licenciés en France, le football est le sport le plus populaire au monde et le plus pratiqué en France.

Le foot est particulièrement visible sur YouTube. D’abord grâce aux vidéos dédiées à la franchise des jeux Fifa qui rencontrent un succès phénoménal sur la plateforme (un exemple ici) mais également grâce aux professionnels du foot « freestyle » et des figures acrobatiques et prouesses techniques qui le caractérisent.

 

Dans le monde du foot freestyle, Séan Garnier est LA superstar française. Il compte aujourd’hui plus d’1,2 millions abonnés sur sa chaîne YouTube dans laquelle on retrouve des représentations artistiques de foot freestyle, des shows, où il est parfois accompagné de stars du football, et des tutos pour apprendre des gestes techniques.

Il dispose également d’une chaîne lifestyle sur laquelle on retrouve des contenus similaires à sa chaîne principale et quelques vidéos abordant des thèmes plus quotidiens.

Sur le même secteur mais dans un style beaucoup plus diversifié, Wass Freestyle propose grosso modo la même chose que Séan Garnier. Les codes de sa chaîne correspondent peut-être plus à ce que l’on retrouve habituellement sur la plateforme de partage de vidéos de Google. Ou encore Vinsky, qui a également la particularité d’être un gros joueur Fifa et un influenceur important sur ce jeu à l’instar d’Abdoulaye Sarr. Mais on trouve aussi des collectifs tels que Footstyle TV, équipe de foot freestyle la plus titrée au monde aujourd’hui.

 

Enfin on peut noter que les commentateurs amateurs de foot et de sport général, sont nombreux sur Twitter. Certains réunissent d’ailleurs de belles communautés comme Philousports ou le regretté Claude Pèze (aujourd’hui Pierre Far) dont l’activité d’influenceur lui permis de devenir Community Manager chez les Girondins de Bordeaux.

 

Les sports mécaniques sont présents sur les médias sociaux

Peut-être que cette catégorie aurait pu être traitée à part dans notre étude, au même titre que la partie sur le fitness qui mériterait à elle seule une étude complète, mais nous avons finalement choisi de l’intégrer ici car elle dispose d’une visibilité non négligeable, toujours sur YouTube.

 

Parmi eux, on retrouve Kalispo En Vrai, véritable passionné de motos en tout genre auxquelles sa chaîne est donc dédiée. Fédérant + de 400 000 abonnés sur celle-ci et dénombrant pas loin de 30 millions de vues au total, on peut s’apercevoir que bon nombre de personnes sont intéressées par la pratique d’engins motorisés à deux roues.

Et de ce fait, les influenceurs motards et passionnés ne manquent pas non plus ! Et ils profitent d’une visibilité excellente pour les plus importants d’entre eux. On peut citer en exemple : Jorian Ponomareff, Kikaninac, 100% Bitumes, Walane, et Lolo Cochet qui possèdent entre 100 000 et 350 000 abonnés et totalisent tous des dizaines de millions de vues sur leurs chaîne ; autant d’experts du secteur du sport automobile et des engins motorisés qui sont donc suivis et très écoutés par leurs différentes communautés.

 

Quelques exemples d’opportunités saisies ou non par des marques du secteur

 

Dans le secteur Fitness / Musculation / Running :

Ce sont les activités les plus présentes sur les réseaux sociaux et des centaines d’influenceurs plus ou moins importants réalisent des partenariats avec des marques.

 

L’exemple parfait sur ce secteur : MyProtein

 

Étude Sports : Marine Leleu Myprotein

MyProtein est un site de vente en ligne spécialisé dans la nutrition sportive. Il a la particularité d’avoir construit la grande partie de sa communication en s’appuyant sur les influenceurs, ce qui a contribué à en faire aujourd’hui le site N°1 sur son secteur !

Avec les influenceurs des médias sociaux, MyProtein a mis en place différents types de partenariats allant du simple lien d’affiliation au dispositif spécifique plus complet. Quasiment tous les influenceurs fitness collaborent aujourd’hui avec le site e-commerce.

 

Football : des opérations de grandes envergures :

Puma evoPower Vigor :

Pour le lancement de sa nouvelle paire de chaussure de foot, la marque Puma a décidé de collaborer avec Birdyy et Wass Freestyle qui ont tous les deux réalisé des vidéos challenges dans lesquelles ils défient l’attaquant italien de l’OGC Nice Mario Balotelli.

Puma a également invité des membres de la chaine Footstyle à un événement auquel participaient Petr Cech et olivier Giroud, deux joueurs du club londonien Arsenal.

L’ensemble de ces vidéos ont pu apporter une visibilité très importante (plus de 2,5 millions de vues sur les vidéos) au nouveau modèle de chaussure de foot Puma tout en s’adressant quasi exclusivement à leur cœur de cible : les adolescents et jeunes adultes fans de foot !

 

S’implanter dans un nouveau pays grâce aux influenceur : le cas Under Armour (une opération d’Influence4you)

En 2016, Under Armour, marque de sportswear très connue aux USA a souhaité augmenter sa notoriété en France. Pour ce faire, elle a collaboré avec le Youtubeur Kalipso, qui, dans le cadre de sa préparation physique pour pratiquer le stunt (figures acrobatiques en motos), a présenté en vidéo les différents produits proposés par la marque.

Avec plus de 700 000 vues et 23 000 likes, la vidéo fut très appréciée par la communauté de Kalipso et la marque a pu profiter de la recommandation d’un expert dans son secteur dans une vidéo très qualitative et incitative.

 

Voici pour notre (courte) étude sur les opportunités des marques sportives avec les influenceurs des réseaux sociaux. Nous nous sommes concentrés sur les influenceurs qui ont choisi de centrer leurs différents réseaux sur les sports qu’ils pratiquent et leurs passions.

Mais il est évidemment assez fréquent que des influenceurs lifestyle, mode ou gaming pratiquent parfois en amateurs un ou plusieurs sports et décident occasionnellement d’en parler dans des publications.

Nous n’avons pas non plus détaillé diverses activités qui auraient pu entrer dans le cadre de cette étude comme les activités équestres et le sport hippique qui sont l’objet central de différentes chaines YouTube. Par exemple : So Horsy qui a plus de 100 000 abonnés ou encore Coline Horse Riding et UnCoeurDeCavalière qui en comptent respectivement 54 000 et 31 000.

 

Bref les possibilités sont infinies et les opportunités multiples et si vous souhaitez en savoir plus ou si vous voulez lancer votre propre campagne avec les influenceurs, vous pouvez nous contacter ici !

Offert : recevez notre livre blanc sur le Best Friend Effect
Pourquoi les influenceurs ont tellement d’impact ? Comment vous pouvez en profiter ? …




Astuce: vous avez un compte Facebook, Youtube, Twitter, Instagram ? Vous pouvez facilement monétiser vos réseaux sociaux avec la plate-forme n°1 des campagnes pour influenceurs : www.influence4brands.com



Recevez nos dernières études sur les influenceurs gratuitement