Etudes

Comment choisir ses titres de vidéo et faire des miniatures efficaces sur Youtube ?


Titre, miniature, annotations, descriptions, tags… il faut procéder à une fine alchimie sur Youtube pour faire une chaîne de qualité. Quelques conseils pratiques pour vous aider à les choisir.

Choisir le titre de ses vidéos Youtube

Le titre, les tags, les descriptions et les visuels sont très importants pour la recherche, mais trop souvent négligés. Ces éléments participent pourtant énormément au bon référencement de votre vidéo dans les moteurs de recherche et donc à sa visibilité.

Votre titre, pour être efficace, doit être clair, impactant et accrocheur. EnjoyPhoenix, 1ère Youtubeuse française, utilise par exemple souvent un titre qui catégorise sa vidéo et écrit en majuscule du type « [ TEST N°2 ] : JE ME SACRIFIE POUR VOUS ! ». Cependant, ne tombez pas dans l’excès et surtout, n’utilisez pas de titres trompeurs qui vous feront perdre de l’audience.

3 petits conseils Influence4you :

Soyez énigmatique.

Un titre comme « j’ai mangé du crocodile » pour une vidéo où vous prenez un bonbon en forme de crocodile et que vous faites une digression dessus est assez mystérieux et donnera envie de cliquer. Ou alors « on est allé dans un endroit interdit » .

Parlez à votre communauté.

Parlez au cerveau (reptilien) – un concept de neuro-marketing. En gros interpellez votre communauté. Pour cela, vous pouvez leur parler à eux directement. Par exemple, « Testez avec moi le lissage brésilien » aura un meilleur taux de clic que « j’ai testé le lissage brésilien ».

Dites que vous avez dans votre vidéo « le meilleur de » .

Des titres comme « les 10 plus beaux buts fifa 2016 » ou « le top 5 des recettes vegan » marchent généralement assez bien

Enfin – souvent liés au titre – pensez à bien choisir vos tags. Ils ne sont visibles que par vous et les moteurs de recherche. Choisissez 6 à 10 mots clés maximum. Ce sont eux qui permettront (parmi une soixantaine d’autres critères gardés secrets par Youtube) à votre vidéo de se classer parmi les résultats de recherche (cf. ci-dessous).

 

La miniature qui tue

Centrale également, la « miniature » (photo) associée à votre vidéo, qui incitera les internautes à cliquer sur celle-ci. Elle représente une sorte de mini-affiche marketing de votre vidéo et doit donc être claire et de grande qualité. Elle devra être représentative de votre univers et accrocheuse. Son but est d’interpeller l’internaute et de vous différencier des autres Youtubeurs.

Faut-il écrire sur la miniature ?

Sur cette image, si vous voulez écrire quelque chose (et ce n’est pas obligatoire), privilégiez un texte écrit gros, gras, sans trop de mots (pas plus de 4 si possible, évitez de répéter le titre de la vidéo) ainsi qu’une police lisible et des couleurs adéquates avec un contraste suffisant (par exemple, si le fond est blanc, écrivez en noir).  Vous réutiliserez cette structure pour chacune de vos miniatures, toujours dans un souci d’unité.

Exemple de bonne miniature avec texte (on aurait pu l’améliorer en enlevant le « Video School ») :

Encore une fois, vous pouvez vous inspirer de ce que font les autres influenceurs. A titre d’exemple, PewDiePie, 1er Youtubeur mondial, n’utilise pas (/peu) de texte sur ses miniatures mais uniquement un visuel. Chacun son style !

Pour approfondir : retrouvez les conseils « officiels » de Youtube pour créer vos miniatures ici : https://creatoracademy.youtube.com/page/lesson/thumbnails?hl=fr

Les annotations

Une fois la vidéo en ligne, vous pourrez y ajouter des annotations, qui correspondent à du texte (éventuellement cliquable) sur votre vidéo. Cela peut passer par : un lien pour s’abonner à la chaîne, une incitation à la navigation vers une autre vidéo ou encore un encouragement à l’interaction (par exemple inviter le spectateur à cliquer sur « j’aime », à commenter ou à répondre à des questions). L’impact de ces annotations peut être mesuré via Youtube Analytics avec le rapport « Annotations ».

Il est ensuite possible pour vous de créer des playlists pour organiser vos vidéos en les classant par thème. A titre d’exemple, vous pouvez créer votre playlist « Tuto » ou « Test » qui regroupera toutes les vidéos de chaque type. Les playlists favorisent elles aussi votre référencement.

Titre, miniature, …. pourquoi c’est important ? Car cela joue aussi sur le référencement

Voici ici une infographie bien sympa (de TagSEOBlog) sur les critères de référencement d’une vidéo Youtube… accrochez-vous !

Infographie référencement Youtube

 

Oui, on sait, ça pique…

 

Conclusion

Ces conseils pratiques vont vous aider à avoir une chaîne « pro » et globalement à la faire progresser. Maintenant la question est « comment faire augmenter son nombre d’abonnés« . C’est l’objet de l’article suivant !


Astuce: vous avez un compte Facebook, Youtube, Twitter, Instagram ? Vous pouvez facilement monétiser vos réseaux sociaux avec la plate-forme n°1 des campagnes pour influenceurs : www.influence4brands.com



Recevez nos dernières études sur les influenceurs gratuitement